Rétrocession de parcelles de la zone industrielle de Faratea à la Polynésie française

     


28/12/2017
498 vues

Rétrocession de parcelles de la zone industrielle de Faratea à la Polynésie française

Par un arrêté du Conseil des ministres du 30 novembre 2007 modifié, les emprises foncières d’une superficie totale de 468 842 m2 ont été transférées à l’établissement public « Tahiti Nui Aménagement et Développement » afin d’y développer un projet de port et de zone industrielle. Des travaux de terrassement et de viabilisation du foncier ont été réalisés, dont l’actuelle zone industrielle équipée. Afin d’accompagner le développement de projets aquacoles sur une partie du site, le Gouvernement a décidé de confier la maîtrise d’ouvrage de l’opération à la Direction des ressources marines et minières. C’est pourquoi, par une délibération prise le 28 novembre dernier, le conseil d’administration de TNAD (Tahiti Nui Aménagement et Développement) a autorisé la rétrocession de plusieurs parcelles de terre, sises à Faratea, d’une superficie totale de 316 534 m², au profit de la Polynésie française.

Faratea