2,4 tonnes de déchets ramassés au Port de Papeete lors de la 7ème édition de Clean up the world

     


20/08/2018
2438 vues

2,4 tonnes de déchets ramassés au Port de Papeete lors de la 7ème édition de Clean up the world

Opération réussie, samedi, pour nettoyer la zone de Fare Ute et Motu Uta, à l'appel de Nautisport

"Clean Up the World", c'est le nom de l'opération nettoyage organisée dans la zone portuaire, samedi 18 août, à l'initiative de la société Nautisport. 

Il s'agit de la 7ème édition de l'événement au fenua, et de la 5ème, au Port de Papeete.  Au delà des sociétés de la zone, le collectif "Nana Sac Plastique", son association "Tia'i Fenua", et la team "Green PAP", représentant le Port, ont activement débarrassé la zone de ses saletés. Parmi les participants : deux nouvelles recrues du Port : Bran Quinquis, chargé de l'environnement, et Raihei Hunter, en charge de la communication. 

Au total, ce sont 2,4 tonnes de déchets qui ont été ramassés le long de la Papeava, de la digue, à proximité du Port de pêche, ou encore du Pont de Motu Uta. 

Le port autonome de Papeete, par le biais de son Directeur Général Georges PUCHON, souhaite encourager cette initiative de nettoyage citoyen de la rade de Papeete. "L’environnement est l’affaire de tous et de chacun. Les efforts entrepris conjointement par le secteur privé représenté par Nautisport, celui du public par le Port Autonome de Papeete et le tissu associatif via le collectif « nana sac plastique » en est la parfaite illustration", explique le directeur du Port. "La problématique des déchets flottants est un véritable désastre écologique à l’échelle globale. Chaque seconde dans le monde, 206 kilos de plastique terminent dans l’océan, soit 6,5 à 8 millions de tonnes à l’année.Les conséquences sur la faune marine et les récifs coralliens sont édifiants. L’océan est la base même de la société polynésienne. Au cœur de l’activité maritime polynésienne, le port a pris la pleine conscience de ces enjeux. Ainsi, nous sommes persuadés que s’il s’agit d’une problématique  globale, c’est en local qu’il nous faut agir ! Et cela passe nécessairement par le tri les déchets.  Le Port Autonome de Papeete doit donc prochainement créer les conditions pour que le tri des déchets soit optimisé sur l’ensemble de son domaine. Nous espérons tous que cette journée se révèle utile à la sensibilisation du plus grand nombre à la problématique des déchets en milieux marins et que, si cette opération devait être répétée, nous ramassions de moins en moins de déchets dans les années à venir", poursuit Georges Puchon qui remercie les bénévoles pour leur conscience écologique citoyenne.

"Content de voir autant de mobilisation, mais c'est une grande tristesse de voir autant de déchets", explique Bran Quinquis. "Alors il y a les déchets en tous genres : ceux qui sont chariés par les courants, c'est entre guilletes normal, mais ce qui est vraiment dérangeant, c'est de voir les biens consommables tout de suite, jetés en bord de route. Je parle des fourchettes en plastique, des barquettes de restauration rapide, des mégôts de cigarettes... une fourchette en plastique, dans l'eau, ça met 1000 ans à se dégrader..." 

Lors de la prochaine édition, Maeva Temaiana, organisatrice de l'opération, et Georges Puchon, espèrent étendre ce nettoyage sur l'eau. Des barges devraient être mises à disposition, et une réflexion est engagée pour nettoyer efficacement la rade. 

 

  • Nautisport
  • Nautisport
  • Nautisport
  • Nautisport
  • Nautisport