Le Aito Nui I dépêché à Raroia dans la nuit de mardi à mercredi pour remorquer le Thorco Lineage

     


27/06/2018
2648 vues

Le Aito Nui I dépêché à Raroia dans la nuit de mardi à mercredi pour remorquer le Thorco Lineage

L’un des remorqueurs du Port Autonome de Papeete a pris la direction des Tuamotu, la nuit dernière, pour participer aux opérations de déséchouement du cargo Thorco Lineage.

Le bâtiment multi-missions Bougainville de la Marine Nationale, déjà sur place, avait entamé, mardi après-midi, la mise en sécurité du navire, mais le câble de remorquage s’est rompu une fois le déséchouement terminé.

Réunies mardi en fin de journée en cellule de crise au ComSUP, les autorités de l’Etat, du Pays, et le Port Autonome avaient convenu d’un éventuel renfort, avec la mise à disposition de l’un des remorqueurs du Port. La rupture du câble du Bougainville a conduit le gouvernement à mobiliser le Aito Nui I. Il a été affrété, mardi soir, après une intervention pour secourir un voilier, par 8 agents du Port autonome de Papeete. A son bord : un treuil, des câbles, et une aussière installée par la Marine Nationale, mais aussi des filets et bouées anti-pollution. Car si la situation est encore sous contrôle, la coque du Thorco Lineage est endommagée. Les autorités, qui se veulent rassurantes, craignent néanmoins qu’il dérive sur le récif. C’est pour éviter toute pollution que le Aito Nui I, d’une capacité de remorquage de 40 tonnes, a été mobilisé en urgence.

Ce type d’intervention demeure assez exceptionnel pour le Port, qui intervient lorsqu’il est sollicité bien que cela ne fasse pas partie de ses missions premières. 

Le Aito Nui I est attendu à Raroia dans la journée de jeudi. Si les conditions de navigation sont bonnes, il lui faudra 36 à 39 heures pour rejoindre le Thorco Lineage. Le temps de retour estimé sera doublé en cas de remorquage.

  • Aito Nui
  • Aito Nui
  • Aito Nui
  • Aito Nui