Le dock flottant de la Base navale déplacé provisoirement au Port autonome

     


07/02/2018
462 vues

Le dock flottant de la Base navale déplacé provisoirement au Port autonome

Ce mardi, la marine a convoyé le dock flottant dans la zone du Port autonome. Une opération rare et délicate qui a mobilisé l'ensemble des moyens portuaires

C'est seulement la deuxième fois que le dock flottant de la marine nationale, installé en 1975, est déplacé hors de la zone de réparation de la base navale. Convoyé jusqu’au port autonome afin d’y recevoir une nouvelle grue, il y stationnera jusqu'au jeudi 8 février.

La structure nécessite des opérations complexes, qui menées par l’ensemble des moyens portuaires de la Marine Nationale de Papeete, soit 2 remorqueurs et 3 pousseurs. 

C’est dans le cadre du maintien au meilleur niveau des capacités du dock flottant jusqu’à sa fin de vie prévue en 2030, que la Marine Nationale met en place une nouvelle grue. Représentant un investissement de plusieurs centaines de millions de francs, elle permettra d’augmenter les capacités de levage actuelles pour pérenniser les opérations de maintenances nécessitant une mise en cale sèche des navires militaires ou civils. Le dock est en effet également utilisé par les armateurs dans le cadre d’une convention entre les Forces armées en Polynésie française et la Chambre de commerce et d’industrie (CCISM).
La nouvelle grue aura une capacité bien supérieure à la grue actuelle qui restera en place. D’une portée maximale de 25m, elle pourra soulever des charges allant jusqu’à 9 tonnes. Compte-tenu de la hauteur du dock, le haut de la flèche sera à une hauteur maximale de 40m au-dessus du niveau de l’eau, soit l’équivalent d’un immeuble de 15 étages.

Construite en métropole, par la société Joseph Paris, mandatée par le Service de soutien de la flotte (SSF) - service en charge de la maintenance des navires et moyens portuaires de la Marine Nationale - la grue est arrivée sur Tahiti mi-janvier. Une première phase de plusieurs mois de travaux, réalisés par des entreprises locales, a permis de préparer l’accueil de la future grue sur le dock. Actuellement assemblée au port autonome, compte-tenu de ses dimensions, sa mise en place nécessite le déplacement du dock flottant.

Après son retour à son emplacement habituel, le 8 février, le dock reprendra son activité normale tandis que se poursuivront les travaux nécessaires à la mise en service opérationnelle de la grue prévue avant la fin du 1er semestre 2018.

Remorquage du dock